Partagez | 
 

 Ezio Shield

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 2
Date d'inscription : 09/01/2018
avatar

Ezio Shield
MessageSujet: Ezio Shield   Mar 9 Jan - 21:36



PRESENTATION
Shield Ezio


• Nom: Shield
• Prénom: Ezio
• Surnom: El Diablo
• Age: 35 ans
• Sexe: Masculin ♂
• Lieu de Naissance: West-Blue - Toroa Island
• Camp: Pirate
• Race: Humain
• Métier: Capitaine + Navigateur
• FDD/Arme: Magu Magu No mi : Fruit du magma + Deux pistolets type "desert eagles"
• But / rêve: Se venger du gouvernement mondial en le détruisant.


DESCRIPTION
Physique & Morale


Description Physique :

• Commençons tout d’abord par son corps. Ezio est un homme, blanc, de deux mètre vingt-trois de hauteur pour un poids de cent trente-trois kilos ; un beau bébé. Vous vous imaginez bien que Ezio n’est pas du genre à avoir un petit pet de gras. Entretenant continuellement son corps à coup de musculation quotidienne, la carnation de notre protagoniste en fait fuir plus d’un.

• Maintenant que nous nous faisons une idée générale du corps de notre héros, attardons-nous sur son visage, et quel visage ! D’une finesse et d’une beauté extraordinaire. Arborant constamment un sourire mesquin et psychologiquement effrayant. Rajoutez à cela de grands yeux de couleur rouge, et vous obtenez le visage même du diable. C’est sûrement pour ça que les survivants de son passage le surnomment « El Diablo ».

• Par-dessus ce visage, vous pourrez contempler la mi-longue chevelure brune en bataille de notre jeune protagoniste. Mais la plupart du temps, celle-ci est masquée par le -grand- chapeau rouge qu’Ezio porte à longueur de journée, chapeau ayant appartenue autrefois à son grand-père et à son père.

• Le rouge est d’ailleurs sa couleur favorite à en croire ses habits. Vous ne verrez jamais Ezio sans son costume -toujours bien sapé- de couleur rouge. Un magnifique costard cravate signé « Armanio » un des plus grands couturiers du monde. Ezio en possède une collection complète ; d’une valeur de plusieurs millions de berrys. Même si par malheur la misère venait à frapper à sa porte -ce qui semble impossible vu la fortune de la famille Shield- il refuserait catégoriquement de vendre cette collection, ayant une valeur sentimentale pour notre héros. Par-dessous sa veste de costume, Ezio porte constamment une chemise blanche, et une cravate rouge. Même ses chaussures sont de couleur rouge, toujours signés « Armanio »


Description Mental :

•  Comment pourrais-je au mieux décrire la personnalité mental d’Ezio sans vous parler de son avidité. En effet, vous ne verrez jamais personne dans votre vie autant avide d’argent et de pouvoir. Voilà bien les deux seules raisons qui le pousse à rester en vie dans ce monde de rats puants et de moins que rien qu’est la basse société. Ezio est un aristocrate, il le sait, et fait en sorte que tout le monde se trouvant autour de lui le sache d’une quelconque manière.

• En effet, notre héros peut aller dans n’importe quel endroit, il saura trouver un moyen pour se faire remarquer, en bien ou en mal. Mais comme vous pouvez bien vous l’imaginer, la plupart du temps, c’est en mal. La plupart des gens veulent tuer Ezio juste à cause d’un regard. C’est le genre d’homme à vous regarder tellement de haut qu’on en arrive à se demander s’il est entrain de nous regarder pendant qu’il nous parle. Ou bien même à se demander s’il a ne serait-ce que remarquer notre présence. Mais ne vous y frotter pas.
• Effectivement, rares sont ceux qui s’en sont sortis vivant à la suite d’une altercation avec notre diable. Toujours à la recherche d’un défi à relever -d’une gueule à exploser- il sait s’y faire en termes de combat. Mais tout ne tourne pas très rond dans sa tête. Déjà avant que le gouvernement ne réduise sa famille et son business à l’état de cendre, Ezio avait une case manquante, mais depuis cet évènement tragique, la santé mentale de celui-ci s’est fortement aggravée. Cherchant à tout prix à venger les siens, en tuant, lapidant et massacrant tout ce qu’il souhaite, quand il le souhaite. Et ces actes sont de plus en plus fréquents.

• Mais n’ayez crainte, Ezio peut aussi être une très bonne compagnie, appréciant les femmes et le bon rhum, accouplé à de la musique et de la joie. Autrement dit, il sait faire la fête, et vous ne serez jamais déçus par une de ses réceptions. Autant vous dire que les soirées sont mouvementées sur le navire. Etant tout de même un ancien directeur de casino -une couverture certes, mais il sait y faire-, il a le monde de la fête et de l’argent dans le sang. N’essayez même pas de bluffer, vous avez déjà perdu tout votre argent.


HISTOIRE
Titre ou phrase

Part 1 – A Providential Birth
« Rigolez, buvez, amusez-vous,
Vous en avez encore le temps… »

West Blue – Toroa Island

Voilà maintenant sept longues heures que Lady Shield est dans la salle d’accouchement, laissant son amant Sir Shield dans l’attente de réponses. Et l’île entière savait que cet homme n’aimait pas attendre. C’est à ce même instant qu’au loin, il pouvait entendre les premiers cris de sa progéniture, de son héritier, de son bijou. Deux hommes vêtus entièrement de noir sortirent de la pièce, et prononcèrent ces quelques mots :

« C’est fini boss. C’est un garçon, dame l’a prénommé Ezio. »

Sans la moindre émotions visible, Sir Edward Shield tourna ses talons vers la sortie, sans même prendre des nouvelles de son épouse. Le travail étant plus important. Et puis, c’est une Shield, il savait très bien qu’elle était en vie, et bientôt prête pour l’éducation précise de son fils, destiné à réaliser de grandes choses pour cette famille. Sans le montrer, Edward était fier de donner naissance à un fils. Il allait enfin pouvoir transmettre tout son savoir à quelqu’un de confiance, qu’il pourrait manipuler à sa guise pour arriver à ses fins.

L’éducation de madame s’arrêta très vite dans la vie de Ezio. En effet, à l’âge de six ans, celui-ci fut prit sous l’aile de son père afin de lui « apprendre la vie ». Comme vous pouvez vous l’imaginer, un gamin de six ans allait donc assister à plusieurs meurtres, pillages, règlements de comptes, et autres actes d’immondices imaginable. Et très vite, Ezio développa un fort attrait vers ce côté de la société. Être un Hors la loi, c’est drôle, mais faire partie de la plus grosse organisation de la pègre de West Blue tout en se faisant passer pour une simple famille d’aristocrates tenant un casino, c’est du pur génie, et Ezio était émerveillé devant tant d’intelligence et de savoir réunit en la personne de son père, le parrain de la pègre, et gérant du casino.

Le jeune bourgeois développa rapidement ses capacités, ce qui fit de lui une véritable machine à tuer seulement à l’âge de 14ans. Ayant appris toutes les techniques d’assassinat, de self-défense et de combat au pistolet possible auprès des anciens de la pègre. Et bien sûr, comment pouvez-vous accuser le gamin de la famille qui fait vivre l’île, d’un meurtre de douze personnes dans un bar, ayant tous reçus une balle dans la tête ? Impossible, et Edward en tirait profit. Lui qui était dans le viseur du gouvernement depuis peu, pouvait enfin laisser son fils faire le sale boulot, pendant que lui se montre et écarte toutes suspicion sur sa personne.

L’année de ses dix-huit ans, Ezio fut contraint de s’écarter de la pègre un certain temps. Envoyé à l’université pour y apprendre la cartographie et la navigation, Ezio y trouva un avantage. Il était à l’abris avec les gens de sa classe sociale, à apprendre des choses simples pour lui, ce qui lui laissait le temps de préparer son plan d’action, et ses recommandations à proposer à son père afin d’élargir l’empire. Ezio remua dans son coin pendant cinq années avant de rentrer sur Toroa, diplôme en poche. Et comme il le souhaitait, son père lui proposa un poste de directeur financier du casino, ayant fait des études de cartographie, les maths n’étaient plus un secret pour notre héros, et c’était le poste idéal pour lui.

Cinq ans plus tard, du haut de ses vingt-huit ans, Ezio avait déjà vu bien du pays. L’empire économique de son père s’étant étendue avec maintenant trois établissements de jeux à travers les océans, Ezio profitait des voyages que son père effectuait pour le suivre dans ses aventures, et mettre à profit ses talents de navigateur. Mais Edward était vieux maintenant, et il n’était plus possible pour lui d’effectuer ces déplacements. Il envoyait donc son fils faire ce qu’il devait être fait à sa place. Il entrainait Ezio à devenir le parrain.

Part 2 – The Six Glorious
« De l’argent vient le pouvoir,
Du pouvoir émane la Gloire. »

West Blue – Toroa Island

A suivre...




©️️️️ Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ezio Shield
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ezio Freza {fin}
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» Ezio Bonvisi, le surveillant qui se prend un plaisir de te faire chier.
» The Shield vs Wyatt Family
» Ezio Auditore Da Firenze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance  :: Prélude :: • Votre Personnage :: Présentation-
Sauter vers: